Accueil > Actualités et médias > Un recteur pour deux académies, pourquoi pas ?

Un recteur pour deux académies, pourquoi pas ?

Article publié le vendredi 29 septembre 2017
  • Version imprimable

Communiqué de presse de l’UNSA Education Normandie du 29 septembre 2017

Un recteur pour deux académies, pourquoi pas ?

Les organisations syndicales représentatives des académies de Rouen et Caen sont réunies par le recteur de la région académique le 29 septembre 2017 à Lisieux. Un seul point est à l’ordre du jour : point d’information sur la région académique. En effet, un décret modificatif au code de l’éducation, qui encadrera règlementairement la nomination d’un recteur pour administrer deux ou trois académies d’une région académique, dans un cadre dérogatoire, est en préparation. Il a été présenté en comité technique ministériel le 28 septembre 2017. On en connait donc sa teneur.

Des inquiétudes légitimes quant à la fusion d’académies ont vu le jour dans les académies de Rouen et Caen, comme sur l’ensemble du territoire. En effet, dans notre région, alors que l’académie de Rouen n’a plus de recteur depuis juillet, le projet a manqué jusqu’à maintenant de transparence et de communication. Ceci a généré des craintes chez les personnels manquant d’informations. L’Unsa-Éducation Normandie demande qu’un dialogue constructif renaisse, de façon à ce que la gestion de ces deux académies se fasse en toute sérénité.

D’une part, le décret n’implique pas de fusion d’académies et il est bien prévu que les périmètres académiques soient maintenus.

D’autre part, ce recteur unique peut renforcer la parole de l’Éducation nationale face au président de région. L’Unsa-Éducation y voit un avantage en termes de qualité du dialogue entre des institutions qui ont des compétences partagées sur le domaine de l’Education et de la formation. En effet, les situations où coexistent plusieurs recteurs dans une même région montrent les limites d’une telle gestion et du fonctionnement opaque des comités régionaux académiques, sans compter les divergences entre eux.

Pour ces raisons, l’Unsa-Éducation Normandie est favorable à ce qu’un tel essai puisse se faire en étant encadré règlementairement. Elle veillera à ce que le dialogue social, dans ce cadre expérimental, reste de qualité. L’UNSA Education se veut constructive pour l’avenir de l’école et de ses personnels mais notre fédération et ses syndicats seront en même temps attentifs et exigeants !

 

Thierry Patinaux
Secrétaire régional UNSA Education Normandie

Mél : thierry.patinaux@unsa-education.org

Compte twitter : @ThierryPatinaux ou @UNSAEducNdie



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP