Accueil > Actualités et médias > Rentrée 2019 : rentrée compliquée

Rentrée 2019 : rentrée compliquée

Article publié le jeudi 29 août 2019
  • Version imprimable

Dans les écoles, les collèges et les lycées, les services administratifs, les centres d’information et d’orientation (CIO), la rentrée 2019 sera compliquée du fait de l’avalanche de réformes que le ministre impose (parfois dans une certaine confusion) au système éducatif français. Ces réformes concernent tant l’école primaire (évaluation en CP, CP et CE1 à 12, scolarité obligatoire à trois ans...) que le collège (évaluations en 6ème) et le lycée (évaluation en seconde, réforme du lycée général et technologique, réforme de la voie professionnelle, réforme du bac...). A tous les niveaux, l’accueil des élèves en situation de handicap est bousculé par la création des pôles inclusifs d’accompagnement localisés (PIAL) dont on ne connaît pas encore trop le contenu. Le champ de la jeunesse est impacté avec l’intégration prévue des personnels du ministère de la jeunesse au ministère de l’Éducation nationale pour créer des « pôles éducatifs régionaux », dont les contours sont encore flous. Le service public d’orientation va aussi être fortement réformé avec l’entrée des régions dans le jeu.

 

En Normandie, s’ajoute à ces sujets lourds, la fusion des académies qui sera faite au 1er janvier 2020 et pour laquelle plusieurs questions méritent d’être encore travaillées.

 

Quels que soient les sujets, l’UNSA Éducation reste ouverte au dialogue afin d’améliorer ce que nous propose un ministre très/trop pressé, animé par une vision de l’Éducation très personnelle et peu enclin, jusqu’à maintenant, à écouter les organisations syndicales. Ainsi, malgré les alertes reçues en particulier sur le lycée, il est resté « droit dans ses bottes » et a récolté un baccalauréat perturbé. La rentrée risque, dans la suite logique, d’être malheureusement compliquée en Normandie comme ailleurs.

 

Il semblerait que le ministre ait changé de ton et affiché sa volonté de retisser des liens de confiance avec les organisations syndicales, lors des dernières rencontres de fin août. La rectrice des académies de Rouen et Caen, rectrice de le région Normandie a donné des signes de sa volonté de dialogue dès son arrivée au cours de l’année scolaire dernière. L’UNSA Éducation est prête à apporter son expertise à Rouen ou à Caen sur l’ensemble du champ éducatif. Les personnels savent qu’ils peuvent compter sur nous.

 

Rouen, le 29 août 2019,

Thierry Patinaux

Secrétaire régional

UNSA Education



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP