Accueil > Agir pour vous localement > L’UNSA Education Normandie reçue à la région

L’UNSA Education Normandie reçue à la région

Article publié le vendredi 5 octobre 2018
  • Version imprimable

Suite à une demande d’audience au président Morin, formulée en fin d’année scolaire dernière, une délégation de l’UNSA Education Normandie a été reçue par M. Deniaud, vice-président de la région Normandie le lundi 24 septembre 2018. M. Denaud était accompagné d’un membre de son cabinet.

L’UNSA Education Normandie était représentée par Catherine Piel (SNPDEN-Unsa), Renaud Martin (AI-Unsa), Mathieu Deforge (SE-Unsa) et Thierry Patinaux (SR, UNSA Éducation Normandie). L’objet était de faire un point sur le dossier « Lycée du futur », de reformuler nos demandes en matière de dialogue social et de poser quelques questions diverses. Le vice-président a profité de cette rencontre pour donner quelques chiffres et éléments de réflexion.

 

Lycée du futur : le dossier avance à petits pas

180 dossiers ont été présentés (parfois plusieurs par lycée), 70 ont été retenus sur les différents thèmes proposés par la région Normandie suite à un groupe de travail entre la région et le rectorat.

  • « Internat de la réussite » : 4 lycées sont concernés. Il s’avère que les internats normands sont occupés à 83 % mais beaucoup de places sont prises par des étudiants (CPGE et STS).

  • Aménagement des lycées en « lieu de vie »  : 11 lycées ont organisé en 2017-2018 un « hackathon » pour faire émerger des demandes venant des élèves et des personnels.
    Il s’avère que ces demandes sont finalement assez raisonnables.
    Des premières concrétisations sont à l’œuvre à cette rentrée.

  • Autour du numérique  : 20 lycées concernés. Les problèmes sont nombreux. L’ENT fourni ne s’avère pas toujours compatible avec les logiciels utilisés. L’UNSA-Education a rappelé que les débits sont souvent insuffisants dans les lycées. Le vice-président a annoncé que la fibre arriverait à la porte de l’ensemble des lycées normands d’ici la fin de l’année scolaire. Une semaine du numérique va être organisée au lycée Fresnel de Bernay en fin d’année scolaire sur le modèle de Normandie Langues (20 lycées). Il s’agit d’une expérience qui pourrait être étendue les années suivantes.

  • Bien-être des lycéen.ne.s : 12 classes ont fait l’objet d’un travail sur l’estime de soi.

  • Option « start-up » : 8 lycées ont testé.

Une deuxième vague est prévue pour la rentrée 2019 sur d’autres thématiques comme l’international, la culture et le sport, le numérique avec le Byod (en relation avec un laboratoire de sciences de l’Éducation), lycée durable.

 

Dialogue social  : même si le vice-président est enclin à nous recevoir en audience, il nous semble qu’un dialogue plus formel et régulier sur la politique éducative de la région devrait pouvoir s’installer avec les organisations représentatives du monde éducatif. Le vice-président nous a proposé de lui faire des propositions écrites tant sur la méthode souhaitée que sur un calendrier. Nous ne manquerons pas de le prendre au mot.

 

Conventions tripartites Région-rectorat-établissements  : le dossier avance trop lentement. Le schéma directeur des lycées ayant été approuvé récemment, les conventions vont pouvoir être proposées.

 

Après beaucoup de tâtonnements, la majorité régionale semble avoir enfin pris la mesure de ces compétences éducatives. La méthode employée consistant à tester des choses avec des équipes volontaires a du sens. L’UNSA Éducation espère qu’au delà des discours, les actes, notamment en matière budgétaire traduiront cette volonté de bien faire.



 
 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP